Vertigo : session 0

Publié le par Sãmbre Calliopé

Petite histoire que j'ai inventé récemment. Pour  l'instant je ne sais pas s'il y aura une suite. C'était juste un essai parce que depuis longtemps je voulais écrire une histoire avec un héros particulière  antipathique ^^.  Voilà
Enjoy !


Vertigo


Session 0




7h30.

 

 

 

Le réveil le fit brusquement sursauter. Il poussa un juron sonore et tâtonna le bois de sa table de chevet avant d’enfin posa sa main sur le bouton qui arrêta l’assourdissante sonnerie. Mais, comme si ce matin là les éléments s’étaient réuni pour gâcher son réveil, son portable se mit simultanément à vibrer du fond de sa poche puis à chanter Anarchy in the UK des Sex Pistols. Il sortit le téléphone de sa poche et le jeta contre le mur en espérant le briser et taire à tout jamais la voix de Johnny Rotten...  Il détestait cette chanson, d’ailleurs il détestait le rock en général... mais encore une fois Charlotte avait joué avec les options portables et lui avait imposé ses choix musicaux. Justement, comme il n’avait pas répondu, et comme le portable avait survécu au choc contre le mur, Il entendu sa voix lui laissant un message sur son répondeur.

 

Allô  Alex ? C’est le troisième message que je te laisse mais apparemment tu ne décroches toujours pas.

Au cas où tu m’écouterais, je vais te faire (pour la troisième fois) un bref petit résumé de ta nuit précédente puisque je suis sûre que comme d’habitude tu ne te souviens de rien... Nous avons été tous les deux au club Les Bains et tu as beaucoup bu... tu étais tellement éméché que tu as réussi à te battre avec le patron du club (d’où ton hématome le coté gauche de ta mâchoire). Ensuite je t’ai transporté avec l’aide de ton garde du corps jusque dans ta voiture et je t’ai ramené à la maison...

Alex... C’était la seconde chance que je t’ai donnée mais tu as échoué... Je crois que ce comportement autodestructeur est dans ta nature et j’ai eu la bêtise de croire que je pourrais te changer... J’abandonne. Personne ne peut te changer Alex, personne sauf toi-même.

Je rentre en France faire une pause...

 

Elle eut un petit rire nerveux.

 

Je sais que tu vas te moquer de moi mais j’étais en train de penser que tu es peut-être en train de courir dans tout Londres pour m’empêcher de prendre l’eurostar... Il faut que j’arrête de regarder les films à l’eau de rose !

Alex... Tu ne réponds toujours pas c’est soit que tu te réveilles d’une cuite formidable ou tout simplement que tu es mort. Mais j’espère que tu n’es pas décédé, non pas que ta mort m’attriste mais ce serait regrettable que tu meures en croyant que nous sommes toujours ensembles. Je vais raccrocher mon train va bientôt...

 

Alexei s’était levé malgré sa gueule de bois et (il venait de le remarquer) la douleur du bleu sur sa mâchoire. Il avait éteint son portable sans écouter la fin pour la seule bonne raison qu’entendre la voix de Charlotte lui donnait une insupportable migraine. Il n’avait pas tout compris du message mais l’essentiel pour lui était qu’elle rentrait en France puis qu’elle reviendrait lui tomber dans les bras comme un chien accourant vers son maître la semaine suivante. Il était persuadé qu’elle reviendrait car il avait sur elle bien trop d’ascendant psychologique pour qu’elle décide du jour au lendemain de le quitter et puis... Elle était partie en laissant sa guitare électrique.

Il fixa un moment la Fender Stratocaster  reposant dans un coin de la superbe suite d’hôtel. Pour musicien partir sans son instrument, c’est comme partir en oubliant derrière soi ses deux bras. Et pour en être un lui-même, il savait bien de quoi il parlait. En faite, cette guitare c’était en quelque sorte la laisse qui maintenait Charlotte auprès de lui. Le jour où elle partirait avec, alors il pourra commencer à se poser de vraies questions.

 

 

8h25

 

On sonna à la porte. C’était le service petit-déjeuner qu’il avait commandé. Il aurait pu tout aussi bien descendre au restaurant de l’hôtel mais il savait qu’il serait reconnu par un client et il était d’humeur à sauter à la gorge à la première personne qui lui adresserait la parole. Une jeune femme de chambre déposa le plateau sur la table à manger et rougit en découvrant l’homme simplement vêtu d’une serviette autour de la taille, fraîchement sorti de la douche.

-         Qu’est-ce que vous regardez ? S’écria t-il de mauvaise humeur en la foudroyant du regard.

La femme de chambre s’excusa et s’éclipsa aussitôt.

Alexei revêtit un peignoir et commença aussitôt son assiette en remerciant la cuisine anglaise d’avoir inventer des brunchs aussi consistants.

 Pendant qu’il entamait sa deuxième tranche de bacon, il essaya de se remémorer son emploi du temps de la journée...en vain. Il décida alors de faire la liste de ses priorités.

1)     appeler son attaché de presse pour qu’il lui rappelle son emploi du temps

2)     en fonction de ses réponses, appeler un taxi pour l’emmener à destination.

3)     Dire à son assistant de lui trouver un médicament contre sa migraine

Il sirotait son jus d’orange quand il parvint enfin à avoir son assistant au téléphone.

-         à 9h30 vous êtes attendu a Calderan Hall pour une répétition de deux heures et demie puis une séance shooting à 12H30. un interview à la BBC Radio à 15h, vingt minutes grand maximum et…l’assistant se racla la gorge par anxiété. Votre rendez-vous au tribunal correctionnel se chevauche avec votre répétition  avec l’orchestre de…

-         Il me semble que c’est la troisième fois que tu me le dis, coupa Alexeï en riant. Et par trois fois je t’ai dis que je n’irais pas.

-         Permettez-moi d’insister mais votre avocate Miss Humphry m’a laissé un grand nombre de message en précisant que votre absence à cette audition vous ferez préjudice.

-         Je m’en moque, elle est payée pour me défendre non ? qu’elle fasse son boulot moi je ferais le mien. Trancha Alexei en raccrochant au nez de son assistant.

Publié dans Mes écrits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sarah frane 01/03/2008 11:19

c'est bon ! ma grande fille, je vois bien pete doherty et kate moss dans les rôles, même s'ils ne sont plus ensemble, continue, bisous de tatie

Sãmbre Calliopé 01/03/2008 18:48

Ah beurk comment je les déteste ces deux là XD. pour le "côté stars capricieuse et insupportable" je veux bien. Mais mes perso ne st ni des épaves chanteur à ses heures perdues ni des mannequins anorexique ^^bisoux bisoux, il y aura certainement une suite.

wings.of.hope 29/02/2008 16:45

C'est un bon début. On n'en sait pas assez mais en même temps c'est un début...
Je pense que tu devrai continuer, mettre des petites suites de temps en temps.

Sãmbre Calliopé 29/02/2008 21:19

oui c'est vrai qu'il faut que je developpe. J'ai le personnage mais je n'ai pas encore d'intrigue. merci pour ton message j'essaireais d'approfondir tout ça ^^bisoux

béa kimcat 26/02/2008 18:39

coucou calliopé
quelle galère de ne plus pouvoir se connecter !
je ne supportais plus de ne plus être en contact avec mes blogopotes ! je commençais vraiment à désespérer
bises de béa

Sãmbre Calliopé 26/02/2008 21:28

lool je te comprend entièrement. il m'et arrivé la même chose pendant trois jours et j'étais de mauvaise humeur tellement ça me manquer... on est vraiment des drogué du net ^^''bien à toi !