le Prophète et les femmes

Publié le par Sãmbre Calliopé

Muhammad-3.jpgAujourd'hui sujet un peu plus sérieux que d'habitude. Il m'a semblé pertinent de vous  faire profiter d'un reportage que j'ai vu récemment sur Arte au sujet de l'Islam et de la femme. Plus précisémment du Prophète et des femmes.
Ce sujet m'a vraiment éclairé sur des thèmes jusqu'à présent qui m'étaient obscurs sur la vie du Prophète, je trouve qu'il est assez bien réalisé même s'il faut toujours garder un oeil critique quoi qu'il en soit! Par exemple j'ai  trouvé qu'il y avait une tendance un peu trop forte dans la réalisation du reportage à vouloir occidentaliser l'Islam peut-être inconscienmment (par la musique, les illstrations, bref tout cetta ambiance orientale fantasmée ect...) mais sinon sur le fond c'était un reportage vraiment intéressant, qui recontextualisait vraiment l'Islam du VIIème siècle sans non plus mettre de côté les sujets qui divisent.
J'espère que beaucoup de gens pourront le regarder histoire de réequilibrer cette vision déformée de l'Islam que nous présente les extrémistes religieux surmédiatisés.

Bien évidemment ce reportage est là pour ouvrir le débat donc si vous avez des critiques à proposer, un avis à donner, n'hésitez pas les commentaires sont là pour ça tant que cela se fait dans le respect de l'autre ! Bon visionnage.

Synopsis :

L'intégrisme occulte le véritable message du Coran, favorable à l'amour, à la sensualité et au respect des femmes. Car le prophète, rappellent les islamologues, fut un grand amoureux et un ardent défenseur des femmes.

Les femmes, depuis deux décennies, sont les premières victimes de la radicalisation de l'islam. Lila Salmi, en donnant la parole à de nombreux spécialistes, hommes et femmes, notamment à l'anthropologue Malek Chebel, montre combien la situation actuelle constitue un paradoxe, pour une religion qui, dans ses fondements, célèbre l'amour et la sexualité, et fait de la femme, en maints domaines, l'égale de l'homme.

Pour mieux peindre cet "islam des lumières", la réalisatrice et ses interlocuteurs ont choisi de raconter, avec un plaisir visible, la vie de Mahomet par les femmes. Cette histoire commence par Khadija, la riche veuve de quinze ans son aînée qui, en lui proposant le mariage, fait de lui un homme respecté. Pour elle, il choisit de rester monogame, et Khadija sera la première à reconnaître en lui un prophète. Après sa mort naîtront d'autres amours, passionnés et multiples, car Mahomet, très loin des clichés des fondamentalistes, apparaît ici comme un homme ouvert et tolérant pour son époque, traversé par le doute, la crainte et le désir. Et, à l'aune de l'Arabie du VIIe siècle, comme un véritable féministe...


Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frederianne 30/12/2007 22:58

Hello, Calliopé, c'est terrible comme je continue à tomber dans le piège des médias alors que j'ai installé le panneau "méfiance" à l'entrée de mon cerveau. Merci de me secouer les idées.
Je n'ai pas trouvé le temps de te lire, mais ça fait partie de mes résolutions.
Je te souhaite...mmm, que voudrais-tu pour 2008 ? Un voyage ? Une réponse ? Une suprise ? :-) Qu'importe, pourvu que ce soit tes voeux qui se réalisent, et que ça te mette un sourire grand comme ça aux lèvres !
Sincèrement.
;-)

béa kimcat 29/12/2007 18:27

coucou calliopé, bel article... sur les femmes...qui ne sont pas toujours à la noce...
bises du soir
béa

Sãmbre Calliopé 30/12/2007 11:33

Oui bisoux à toi aussi