Le dernier crépuscule

Publié le par Sãmbre Calliopé

J'étais censé travailler cet après-midi...je suis si dissipée que j'en sors un texte en prose (pour ne pas dire poème ><) Il n'y a rien de plus dur pour moi comme genre littéraire. Condenser ses émotions en si peu de mots...moi qui aime m'épancher, argumenter, appronfondir pendant des pages et des pages...la poésie c'est un exercice qui prend ma nature à contrepied ! ^^"



Rentrer en soi : Binzume ni ugomeku homunculus
dewplayer:http://sd-1.archive-host.com/membres/playlist/813207667/04Binzumeniugomekuhomunculus-Z.mp3&

« Tu as mené un combat perdu d’avance »

Murmure tes lèvres carmin.

Le front dans la poussière,

J’abdique.

 

 ***

Pourquoi ai-je voulu cette révolution ?

Il faut que je me rappelle…

Mes pensées se dispersent comme une nuée d’éphémères.

 

 ***

« Ceci est ton dernier crépuscule »

Je sais…Je vois les couleurs qui se délavent

Comme sur une vieille peinture espagnole

Elles perdent de leurs éclats et tombent par lambeaux

De même que les résidus de ma dignité.

 

*** 

La lumière, inexorable, décline encore et encore.

Je ne veux pas ! Et je m’accroche

Dans un sursaut à ses derniers rayons.

Je dois me souvenir de ton visage

L’emporter avec moi pour l’ultime voyage.

Mais déjà tes traits me sont indistincts

Déjà mes souvenirs de toi sont lointains.

 

 ***

Je te haïs autant que je t’aime

Pour m’avoir offert le pire des châtiments.

Moi qui avais peur du noir

Dans cette nuit vertigineuse

Je suis une épave à la dérive,

Un navire qui sombre, qui se noie…

 

*** 

Je suis l’insecte qui a voulu te défier

Dans une lutte à l’issu évidente.

Ris-tu à présent de ma cécité ?

 

 ***

La lumière, superbe, décline encore et toujours.

Au rythme saccadé de la Roue du Destin, en bas

Je descends, je descends.


Calliopé Sãmbre

Publié dans Mes écrits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

wings.of.hope 27/08/2008 10:47

Je ne peux répondre à ta question, je ne sais vraiment pas.
C'est compliqué.
Wait and see.

Sãmbre Calliopé 27/08/2008 11:25


ok ok. Alors je serais patiente ^^


Quichottine :0010: 26/08/2008 15:09

J'ai passé un peu de temps sur tes pages aujourd'hui, je me suis dit qu'il y avait longtemps que je ne l'avais pas fait.

J'aime ce poème... il dit tant !

Et, en lisant les commentaires et tes réponses, je vois que toi aussi tu voudrais que Chana revienne... Je ne sais pas pourquoi mais ça me fait plaisir !

Passe une bonne fin de journée.

Sãmbre Calliopé 27/08/2008 10:04


moi aussi ça fait longtemps que je n'étais pas passé chez toi (shame on me).
Oui et pour chana, en voyant le nombre de commentaires sur son blog je pense que l'on est beaucoup à espérer son retour.


dragonmire 26/08/2008 11:47

Condenser ses émotions en si peu de mots!!!!!
Wow,trop fort...J'adore ce que tu écrits,j'ai découvert ce blog par hazard,je reviendrais c'est sûr car ça fait un moment que je n'ai pas lu un si joli texte...
Merci de m'avoir fait ressentir ce sentiment!

Sãmbre Calliopé 27/08/2008 10:02


merci beaucoupp dragonmire, j'irais faire un tour sur ton blog aussi quand j'aurais du temps libre.

bien à toi


Malor 25/08/2008 11:46

YOUHOUUUUUU la surprise !!!! j'ai était assomé par le calme soudain de la chanson... et jais commensé à lire ... bravo...

Sãmbre Calliopé 25/08/2008 12:03


C'est pour CA que j'aime cette chanson, on s'attend à quelque chose de très nerveux...en fait c'est tout l'inverse extrèmement planante et mélancolique ! j'adore
rentrer en soi c'est vraiment un groupe que j'adore en ce moment.


wings.of.hope 21/08/2008 12:21

Coucou ^^
Je reviens après un moment d'absence (les vacances entre autre).
En tout cas, pour un coup d'essai c'est un coup de maitre. Ton texte a une ambiance que j'aime beaucoup.
Bref j'aime bien ton poëme ^^

Sãmbre Calliopé 22/08/2008 11:22


ah ba merci beaucoup ! j'espère que tu as passé de bonne vacance. Au fait tu sais si chana reviendra sur son blog?